Comment nous accompagnons les HP

Le haut potentiel (HP) concerne 2 à 3% de la population. Si on en parle de plus en plus et que la connaissance sur le sujet augmente et favorise une meilleure détection, les clés pour mieux tirer parti de ce fonctionnement cognitif et émotionnel singulier restent propres à chacun et demandent bien souvent un travail personnel de (re)connaissance de soi et de mise en action pour faire que singularité soit plus un cadeau qu’un fardeau.

Pourquoi ce sujet nous touche?

Formés à l’accompagnement des profils à Haut Potentiel, nous comprenons et continuons à apprendre les spécificités du fonctionnement de celles et ceux qu’on appelle aussi les « zèbres », selon le mot popularisé par la psychologue Jeanne Siaud-Facchin qui a beaucoup travaillé sur le sujet et œuvré à ce que l’on (re)connaisse mieux ces profils comme des personnes au fonctionnement cognitif et émotionnel atypique car qualitativement différent. Le vocable autour de ce fonctionnement véhiculant beaucoup de préjugés (un « surdoué » serait-il supérieur aux autres ? un enfant « précoce » perdrait-il son avance en devenant adulte), nous privilégierons les mots « Haut Potentiel » (HP) ou « zèbres » qui, même si imparfaits, véhiculent un autre regard sur cet atypisme : l’idée de personnes aux nombreuses caractéristiques singulières qui attirent l’attention par leur unicité, tout en se mêlant à leurs pairs dissemblables.

Un accompagnement pour mieux se connaître et mieux vivre son fonctionnement atypique

C’est un travail de (re)connaissance de soi que nous nous proposons d’accompagner pour que vous puissiez trouver un lieu de confiance, de confidentialité et de compréhension qui vous permettent d’avancer avec votre différence, d’identifier vos blocages, de mieux vous comprendre et d’appréhender le comment (et non le « pourquoi ») de ses particularités.  

 

Comment nous accompagnons les HP
Comment nous accompagnons les HP

FAUT-IL FAIRE UN BILAN WAIS?

Notre accompagnement ne se substitue pas à un bilan psychologique complet, qui si effectué par des professionnels qualifiés et sérieux (nous pouvons vous en recommander certains), est aujourd’hui le seul moyen officiel pour reconnaître le Haut Potentiel, notamment dans l’éducation nationale. Un professionnel sérieux vous proposera non seulement un test de QI (Wisc4 pour les enfants et WAIS3 pour les adultes) mais aussi une anamnèse pour mettre en lumière les caractéristiques du Haut Potentiel qui ne se résument pas à un haut QI.
Avoir fait ou prévoir un bilan psychologique en vue de « valider » ou non un Haut Potentiel n’est cependant en aucun cas un prérequis à notre accompagnement. Notre accompagnement a pour but d’accompagner la personne dans son chemin de (re)connaissance de soi et les tests ne peuvent être qu’une étape de ce travail (non obligatoire), en aucun cas l’aboutissement.

 

Ces mots résonnent? Vous vous questionnez sur l’utilité d’être accompagné.e?  Prenez contact avec nous pour un premier échange!